Historique

2009 naissance de la collection Têtard

Sylvie Jung en classe de PS

Sylvie Jung en classe de PS

La collection Têtard est née en 2009 d’une rencontre heureuse entre une enseignante de maternelle Sylvie JUNG et une éditrice Aude ELFASSI-RIFFAUD. Sylvie JUNG voulait faciliter la rentrée des petits à l’école maternelle en leur donnant la parole et Aude ELFASSI-RIFFAUD voulait valoriser les liens entre les êtres au travers de sa maison d’édition, nommée Escabelle… « Une escabelle, c’est un petit escabeau, un objet humble, simple, que l’on peut déplacer au gré de ses besoins, et qui aide à s’élever ».

En accord sur cette volonté de tirer les enfants vers le « haut » et vers le meilleur d’eux-mêmes, Têtard est devenue une collection  sortie en librairie à la  fin de l’été 2010 au rythme de deux albums tous les six mois. Neuf albums illustrés par Charlotte LEGAUT puis par Guillaume RENON ont été édités en moins de 3 ans.

Sylvie Jung en séance de dédicace

Sylvie Jung en séance de dédicace

Grâce à la maison d’édition et ses partenaires, Têtard prenait ses marques, son auteur aussi… Au travers de dédicaces, de salons ou d’ateliers d’écriture scolaires, Sylvie JUNG appliquait ses intentions. Enfants et adultes référents (parents, grands-parents, oncles, tantes, enseignants, animateurs, psychologues…) découvraient les albums avec humour… retrouvant avec plaisir des situations vécues.

2012

En 2012, la maison d’édition a commencé à connaître des difficultés. Aude ELFASSI-RIFFAUD a dû se résoudre à suspendre ses activités d’édition. Chacun a pu récupérer ses droits. Il était cependant regrettable et triste de voir disparaître une petite maison d’édition aux valeurs essentielles…

2013

Fin 2013 au regard de la demande des lecteurs et de la volonté de poursuivre ce que Aude avait initié, Sylvie JUNG a décidé de rééditer elle-même ses livres soutenue par sa famille et conseillée par une amie aveyronnaise.

Dans le respect des droits des précédents illustrateurs, il était nécessaire de changer la graphie de Têtard. Pour mieux maîtriser la collection à l’avenir, l’auteur s’est « formée » à l’illustration revenant ainsi à ses intentions d’origine : créer un héros reproductible par de tout jeunes enfants…

Le « bonhomme têtard »

Le « bonhomme têtard » est un terme créé en 1898 par James SULLY, psychologue anglais. Il désigne la grosse tête avec des bras et des jambes que dessine un enfant vers l’âge de 3 ans. C’est un terme couramment utilisé par les professionnels de la petite enfance. Enseignante en petite section de maternelle où cette compétence est attendue, le nom choisi par Sylvie JUNG du héros de ses livres n’était pas un hasard depuis le départ !

Le « bonhomme têtard »

Le « bonhomme têtard »

2015 : la renaissance

Imprimerie

Imprimerie

Après plusieurs mois de tâtonnements, d’hésitations et de persévérance, la nouvelle édition de la collection Têtard a vu le jour en juillet 2015. Imprimés dans le centre de la France dans un format plus petit (16 cm X 16 cm), les livres se sont enrichis de chansons, de partitions ; un QR code renvoie également au travers d’un nouveau site internet vers des ressources diverses et variées ; musiques, vidéos, fiches pédagogiques, etc. Le site permet de découvrir la totalité de la collection pour mieux la comprendre, de connaître les ressources et les objectifs de chaque album, de rentrer en contact avec l’auteur, de situer des lieux de distribution…

Deux albums sont à nouveau disponibles : « Têtard ne veut pas aller à l’école » et « Têtard veut changer de maman ».  Sylvie JUNG reprend avec beaucoup de plaisir les salons dès cet été.

En attente de réédition aux éditions CORDEDO :

Têtard veut rendre le bébé

Têtard veut rendre le bébé

Têtard ne veut plus être poli

Têtard ne veut plus être poli

Têtard ne veut plus se laver

Têtard ne veut plus se laver

Têtard a peur du noir

Têtard a peur du noir

Têtard ne sait plus quoi faire avec ses parents

Têtard ne sait plus quoi faire avec ses parents

Têtard ne veut jamais mourir

Têtard ne veut jamais mourir

Têtard ne veut plus aller chez le docteur

Têtard ne veut plus aller chez le docteur